RAPPORT

Les habitudes d’investissement des Canadiens et des Canadiennes : une analyse de données des utilisateurs de Mylo

Veuillez cliquer pour lire un PDF du rapport ou continuer à lire.

 

Message de Phil Barrar, fondateur et PDG

Bien que nous ayons lancé Mylo en nous donnant pour mission d’aider tous les Canadiens à atteindre leurs objectifs financiers, nous sommes conscients que, en matière d’argent, la partie ne se joue pas à chances égales pour les hommes et les femmes au pays.

En effet, il existe au Canada certains facteurs déterminants contribuant à l’inégalité financière entre les hommes et les femmes. Le plus important problème est sans doute l’écart considérable de rémunération entre les sexes que l’on observe ici et ailleurs sur la planète. En fait, les résultats du plus récent recensement indiquent qu’au Canada, les femmes gagnent en moyenne 13 740 $ de moins par année que les hommes. Ce qui veut dire que, pour chaque dollar gagné par les hommes, les femmes gagnent seulement 83 cents.

Qui plus est, nous observons que les femmes et les hommes présentent des attitudes différentes en matière d’investissement. À savoir que les femmes favorisent la sécurité comme stratégie d’investissement et sont plus enclines à rechercher la sécurité plutôt que la possibilité de placements lucratifs lorsqu’elles sélectionnent des investissements. Comme les investissements plus risqués présentent habituellement un rendement prévu plus élevé à long terme, ça veut dire qu’en moyenne, les femmes ont moins de chances de faire croître leurs investissements au même rythme que les hommes au fil du temps.

Enfin, il semble que les femmes obtiennent un résultat plus faible que les hommes dans un test de littératie financière. C’est regrettable, parce que d’autres recherches indiquent que les femmes font des investisseurs avisés. En effet, une étude a constaté que les femmes qui investissent obtiennent un rendement légèrement plus élevé que leurs homologues masculins.

En observant les données de nos utilisateurs de Mylo, nous avons remarqué certaines tendances, que nous partageons ici dans l’espoir qu’elles alimentent les discussions au sujet de l’égalité.

Nous sommes persuadés que tous les Canadiens et Canadiennes devraient avoir les mêmes chances. Et pour nous, ça commence au bureau. Nous souscrivons aux principes de l’équité salariale des employés, et chaque membre de l’équipe Mylo est rémunéré en fonction de la même échelle salariale, fondée sur l’expérience et le talent, sans égard au sexe.

Nous nous consacrons également à améliorer la littératie financière au Canada. Nos utilisateurs sont nombreux à nous dire qu’épargner et investir leur petite monnaie dans le but d’atteindre un objectif financier est la première mesure positive qu’ils aient prise pour l’adoption de bonnes habitudes financières. Aujourd’hui, en interagissant avec l’application Mylo (même si les comptes d’investissement Mylo sont entièrement gérés par nos gestionnaires de portefeuille chevronnés), ils se familiarisent pour la première fois avec des concepts financiers comme le risque, le rendement, la croissance composée et la diversification. Nous venons également de lancer notre magazine en ligne The Roundup, dans lequel nous publierons régulièrement du contenu éducatif et des conseils pratiques pour les Canadiens désireux d’en apprendre plus sur la façon de réaliser leurs objectifs financiers.

Notre but est de rendre l’investissement accessible à tous les Canadiens en éliminant les obstacles monétaires. En effet, pour seulement 1 $ par mois, n’importe qui peut commencer à investir sa petite monnaie, quel que soit son niveau de connaissances en matière de finances.

Enfin, nous trouvons prometteur le changement auquel nous assistons présentement et nous sommes ravis de prendre part à un mouvement qui offre des chances égales à tous dans le domaine financier en permettant à une génération de Canadiennes d’atteindre leurs objectifs financiers.

Cordialement,

Philip Barrar
Fondateur et PDG, Mylo

P.S. Pour célébrer la Journée internationale des femmes, nous voulons aider les femmes à commencer à investir. Créez un nouveau compte d’investissement Mylo en mars et recevez 10 $ pour vous rapprocher de votre objectif financier en utilisant le code de promotion IWD2018 au moment de vous inscrire. Commencez à investir votre petite monnaie dès aujourd’hui.

Les habitudes d’investissement des Canadiens et des Canadiennes: une analyse des données des utilisateurs de Mylo

SOMMAIRE

Afin de mieux aider les Canadiens à atteindre leurs objectifs financiers, il est important de comprendre leurs attitudes au sujet de l’investissement et de la finance. Nous avons donc analysé les données de nos utilisateurs afin d’observer de quelle façon les Canadiens et les Canadiennes fixent leurs objectifs financiers et considèrent l’épargne et l’investissement.

Notre analyse a révélé trois différences principales entre les hommes et les femmes :

    1. Les femmes se fixent des objectifs financiers plus modestes.
    2. Les femmes affirment posséder moins de connaissances au sujet de l’investissement.
    3. Les femmes présentent une tolérance plus faible au risque et sont plus enclines à opter pour une stratégie d’investissement qui génère un rendement et évite les pertes, qu’une stratégie présentant un risque plus élevé et un rendement plus élevé.

MÉTHODOLOGIE

Nous demandons à tous les utilisateurs de Mylo de répondre à un questionnaire clients pour en apprendre plus au sujet de leurs objectifs financiers, de leurs connaissances en matière d’investissement et de leur tolérance au risque, afin de pouvoir sélectionner un portefeuille diversifié qui leur convienne. Nous avons analysé les réponses anonymisées d’un échantillon aléatoire de 15 000 utilisateurs pour mieux connaître leur façon d’aborder l’investissement. Pour notre analyse des objectifs financiers, nous avons compilé les données d’un échantillonnage aléatoire de plus de 30 000 utilisateurs de Mylo.

ÉTABLISSEMENT DES OBJECTIFS FINANCIERS

Chaque utilisateur de Mylo établit un objectif financier pour lequel il investira sa monnaie. Par exemple, l’achat d’une maison, le remboursement de dettes ou des voyages. Bien que l’objectif Mylo d’une personne puisse ne pas être entièrement représentatif de ses objectifs financiers globaux, il peut sans doute nous donner un aperçu des différences possibles entre la façon dont les hommes et les femmes se fixent des objectifs financiers.

Les femmes se fixent des objectifs financiers inférieurs à ceux des hommes.

Dans l’ensemble, les femmes se fixent des objectifs qui sont de 52 % inférieurs aux objectifs que les hommes se fixent.

Les femmes se fixent des objectifs plus modestes dans l’ensemble des catégories d’objectifs, à l’exception des catégories « Éducation », « Santé » et « Mariage », où leurs objectifs sont légèrement supérieurs à ceux des hommes.

Les trois objectifs principaux des utilisateurs Mylo, tous genres confondus, étaient « Épargne », « Voyages » et « S’acheter une maison ».

Il est important de prendre note que notre analyse n’a pas comparé le revenu des utilisateurs à la valeur de leur objectif. Il n’est donc pas possible de déterminer si la disparité entre les hommes et les femmes en matière d’objectifs fixés est un reflet de l’écart clairement établi de rémunération entre les sexes. Il est également possible que les hommes se fixent simplement des objectifs financiers plus ambitieux (ou peut-être moins réalistes).

AUTO-ÉVALUATION DES CONNAISSANCES EN INVESTISSEMENT

QUESTION:

Quel est votre degré de connaissances en investissement?

a. Je n’y connais rien.
b. Minime. Je suis un débutant.
c. Je m’y connais.
d. Je suis un expert.

Les femmes sont moins enclines à affirmer qu’elles s’y connaissent en investissement.

En fait, les femmes sont deux fois plus susceptibles que les hommes d’affirmer qu’elles ne connaissent rien au domaine de l’investissement. Seulement 8% des femmes ont répondu s’y connaître ou être un expert en matière d’investissement, alors que le quart des hommes ont fait cette affirmation.

Il est important de souligner que ces données ne mesurent pas les connaissances réelles que possèdent les répondants en matière d’investissement, mais uniquement les connaissances déclarées par ceux-ci. Ultérieurement, il serait intéressant de comparer cette auto-évaluation à des questions portant sur des connaissances, afin de déterminer si les femmes jugent de façon juste leur savoir en investissement ou sont simplement plus modestes que les hommes à ce propos.

STRATÉGIE D’INVESTISSEMENT

QUESTION:

Quelle est votre stratégie d’investissement?

a. J’ai une perspective à long terme.
b. Un risque élevé, pour un rendement potentiel plus élevé.
c. Je ne veux subir aucune perte.
d. Je veux un revenu supplémentaire.

Les femmes sont deux fois moins enclines que les hommes à favoriser un risque élevé pour leur stratégie d’investissement.

Quarante pour cent des femmes optent pour une stratégie d’investissement qui génère un revenu supplémentaire, et les femmes sont deux fois moins enclines que les hommes à sélectionner une stratégie à risque élevé. Cependant, elles sont deux fois plus susceptibles que les hommes d’opter pour une stratégie qui évite les pertes, ce qui indique que les femmes présentent une plus grande aversion pour le risque.

Ces caractéristiques peuvent avoir plusieurs répercussions sur l’ampleur de la croissance des investissements des femmes à long terme. Ces données pourraient refléter le fait que les femmes gagnent en moyenne moins que les hommes, ou elles pourraient simplement indiquer que les femmes optent pour une stratégie à faible risque en matière d’investissement, afin d’atteindre des objectifs financiers à plus court terme.

RÉACTION AU FAIBLE RENDEMENT DU MARCHÉ

QUESTION:

La valeur de vos investissements a baissé; comment réagissez-vous?

a. Je vends tout pour stopper mes pertes.
b. Aucune réaction. Ça arrive!
c. J’investirais plus.
d. Je vendrais une partie de mes investissements pour réduire mes pertes.

Les femmes sont plus enclines à vendre qu’à acheter lorsque la valeur des investissements est à la baisse.

Plus de la moitié des femmes (59 %) et 51 % des hommes ne feraient rien si leurs investissements perdaient de la valeur. Cependant, les femmes qui réagissent à une baisse de la valeur le font différemment des hommes.

Le quart des femmes (26 %) ont dit qu’elles vendraient leurs investissements, en tout ou en partie, alors que seulement 16 % des hommes agiraient ainsi. En revanche, seulement 15 % des femmes achèteraient plus lorsque la valeur des investissements est à la baisse, comparativement à 33 % des hommes, qui sont deux fois plus enclins à acheter lorsque les cours sont bas.

Ces réponses suggèrent que les femmes ont une tolérance plus faible au risque et sont moins enclines à profiter des occasions risquées sur le marché.

EN CONCLUSION

Pour mieux comprendre les attitudes et comportements des Canadiens en matière d’investissement et de finances, des recherches et analyses plus poussées sont nécessaires. Cependant, une chose est claire : il existe des différences marquées entre la façon dont les hommes et les femmes fixent leurs objectifs financiers et abordent l’investissement afin d’atteindre ces objectifs.

À PROPOS DE MYLO

Mylo est une application d’investissement conçue pour aider les Canadiens à atteindre leurs objectifs financiers en arrondissant leurs achats et en investissant leur petite monnaie. Vous achetez un café à 3,25 $? Mylo arrondit cette somme à 4,00 $ et investit 0,75 $ dans un portefeuille diversifié entièrement géré. Mylo rend l’investissement plus accessible pour tous les Canadiens, quels que soient leurs revenus ou leur niveau de connaissances en investissements.

Pour célébrer la Journée internationale des femmes, nous voulons aider les femmes à commencer à investir. Créez un nouveau compte d’investissement Mylo en mars et recevez 10 $ pour vous rapprocher de votre objectif financier en utilisant le code de promotion IWD2018 au moment de vous inscrire. Commencez à investir votre petite monnaie dès aujourd’hui.