DEMANDEZ À UN EXPERT IMPÔTS

Demandez à un expert : Quels sont les impôts que je dois payer sur mes placements Mylo?

Pour la plupart des Canadiens, le 30 avril est la date limite pour produire leur déclaration de revenus de 2018. Mais pas de souci, nous sommes là pour vous aider à déterminer quels sont les impôts à payer sur vos placements, s’il y a lieu.

En fait, la somme d’impôt à payer dépend du type de compte d’investissement Mylo que vous détenez. Nous offrons présentement des comptes non enregistrés, des régimes enregistrés d’épargne-retraite (REER) et des comptes d’épargne libres d’impôt (CELI).

Vous n’êtes pas certain de savoir quel type de compte vous avez? Pas de problème! Vous n’avez qu’à cliquer sur votre objectif dans l’appli Mylo et regarder juste en dessous du nom de l’objectif. Si vous avez plus d’un objectif, vous avez plusieurs comptes d’investissement Mylo; assurez-vous de vérifier chacun d’eux.

Aller directement à :

Impôt à payer pour un compte non enregistré

Impôt à payer pour un CELI

Impôt à payer pour un REER

Quel impôt dois-je payer pour un compte de placement non enregistré?

Réponse courte : Vous payez de l’impôt uniquement sur les revenus générés par vos placements.

Réponse longue : Vous pouvez investir et retirer les sommes que vous voulez dans un compte non enregistré. Vous paierez de l’impôt uniquement sur les revenus générés par votre placement. Il existe trois types de revenus :

  1. Les dividendes sont les profits qu’une entreprise partage avec ses investisseurs. Si vous détenez des actions dans une entreprise qui verse des dividendes, vous gagnez une certaine somme d’argent pour chaque action de l’entreprise que vous détenez.
  2. Les intérêts sont de l’argent versé régulièrement à un taux précis, à titre de compensation pour prêter de l’argent à une entreprise (par exemple, en achetant des obligations). Dans le cas de votre compte Mylo, des intérêts peuvent être versés pour des obligations et des titres du marché monétaire.
  3. Le gain en capital est le profit que vous réalisez lors de la vente de titres dans votre compte. Vous pouvez avoir un gain en capital ou une perte à la suite d’un retrait ou du changement de modèle de placement dans votre compte Mylo puisque, dans les deux cas, des placements dans votre compte pourraient être vendus.

Aucune pénalité n’est imposée pour le retrait d’argent d’un compte de placement non enregistré. Mais n’oubliez pas que vous devrez payer de l’impôt sur tout gain en capital découlant de ce retrait. Comment ça fonctionne? Disons que vous déposez 100 $ dans votre compte. Votre argent est investi et croît pour devenir une somme de 105 $. Si vous décidez de retirer cette somme de 105 $, vous devrez payer de l’impôt sur le gain de 5 $ que vous avez réalisé en vendant votre placement. Sachez toutefois que seulement 50 % des gains en capital comptent à titre de revenus.

Si vous n’avez pas un compte de placement non enregistré avec Mylo, vous avez alors soit un REER, soit un CELI. Ces comptes sont des comptes de placement enregistrés, ce qui veut dire qu’ils ont été mis en place par le gouvernement pour fournir certains avantages fiscaux afin de favoriser l’épargne et l’investissement. Il y a une limite à la somme que vous pouvez investir dans un CELI et un REER, et la pénalité en cas de retrait n’est pas la même pour les deux comptes.

Quel impôt dois-je payer pour un CELI?

Réponse courte : Vous ne payez pas d’impôt sur l’argent investi dans un CELI.

Réponse longue : Les comptes d’épargne libres d’impôt peuvent être utilisés pour épargner et investir. Comme le nom l’indique, l’argent se trouvant dans un CELI est libre d’impôt.

Cependant, il y a une limite à la somme que vous pouvez investir dans votre CELI chaque année. En 2019, la contribution maximale des Canadiens à un CELI était de 63 500 $. Il est important de noter que cette limite peut différer en fonction de votre âge et du nombre d’années où avez été résident du Canada. Si vous n’êtes pas certain de la contribution maximale que vous pouvez faire, veuillez vous adresser à un spécialiste en fiscalité.

Si vous excédez votre contribution maximale, une pénalité financière vous sera imposée. En l’occurrence, vous devrez payer un impôt correspondant à 1 % de l’excédent de contribution pour chaque mois, jusqu’à ce que vous retiriez la somme excédentaire ou deveniez admissible à une contribution maximale plus élevée. Par exemple, si vous avez contribué 100 $ de trop à votre CELI, vous devrez payer 1 $ par mois d’impôt jusqu’à ce que la situation soit corrigée.

Vous pouvez retirer l’argent d’un CELI sans payer d’impôt. Cependant, vos retraits auront des répercussions sur votre capacité de contribuer à votre CELI. De quelle façon? Imaginons que vous avez déjà fait la contribution maximale pour 2019. Si vous retirez de l’argent de votre CELI pour acheter quelque chose, mais que vous décidez finalement de ne pas faire cet achat, vous ne pourriez pas remettre cet argent dans votre CELI en 2019, parce que vous avez déjà fait la contribution maximale. Cependant, vous pourrez remettre cette somme dans votre CELI en 2020. Vous pouvez en apprendre plus au sujet des retraits d’un CELI ici.

Quel impôt dois-je payer pour un REER?

Réponse courte : Vous payez de l’impôt sur toute somme que vous retirez d’un REER.

Réponse longue : Considérez un REER comme un compte à impôt différé; votre argent y croît à l’abri de l’impôt, jusqu’à ce que vous le retiriez. En effet, toute somme que vous retirez d’un REER est considérée comme un revenu imposable. Lorsque vous retirez l’argent, notre dépositaire BBS Securities Inc. prélève automatiquement une partie de l’impôt à payer. Vous devrez tout de même déclarer le retrait dans votre revenu annuel et vous pourriez devoir payer de l’impôt additionnel, selon votre taux d’imposition marginal.

Il y a également une limite à la somme que vous pouvez investir chaque année dans un REER. Si vous excédez de plus de 2 000 $ la contribution maximale, une pénalité financière vous sera imposée. Pour 2019, vous pouvez verser le moindre des montants suivants, soit 26 500 $ ou 18 % de votre revenu gagné de l’année précédente. Pour savoir combien de droits de cotisation non utilisés vous avez pour toute année, jetez un coup d’œil à l’Avis de cotisation de l’année précédente, à la page traitant des REER.

Vous pourrez accéder à tous vos documents fiscaux Mylo sur votre appli. Vous trouverez votre Relevé annuel 2018 sous l’onglet Compte, Documents > Documents annuels > Relevé annuel. Si vous avez fait plus de 100 $ en revenu de fiducie, vous recevrez aussi un relevé T3.


Si vous avez des questions sur la façon de lire les documents d’impôt de Mylo, faites-nous signe! Pour de plus amples renseignements concernant la production de votre déclaration de revenus, nous vous recommandons fortement de consulter un site Web du gouvernement ou un fiscaliste.

Vous avez d’autres questions que vous aimeriez poser à votre gestionnaire de portefeuille? Écrivez-nous à support@mylo.ai.

Avatar

Dave Fortin est analyste financier agréé et gestionnaire de portefeuille pour les utilisateurs de Mylo chez Tactex Gestion d’actifs, une filiale en propriété exclusive de Mylo Financial Technologies.