ARGENT FACILE

Comment demander une augmentation – et l’obtenir

Si vous lisez cet article, vous savez déjà que vous valez plus que votre salaire actuel. C’est bien.

Demander une hausse de salaire à votre patron, ça peut être stressant. Il est donc important de le faire en croyant que vous en méritez une, parce que c’est le cas. Les salaires au Canada stagnent depuis une dizaine d’années, alors vous n’êtes pas seul à en vouloir plus. En fait, 52 pour cent des Canadiens prévoient demander une augmentation en 2018.

Voici quelques conseils pour améliorer vos chances d’obtenir un plus gros chèque de paie cette année.

Choisissez le bon moment

L’un des meilleurs moments pour demander une augmentation de salaire est pendant votre évaluation annuelle. Ce n’est toutefois pas le seul où vous pouvez aborder le sujet. Pensez à une autre occasion qui pourrait justifier une telle conversation. Venez-vous de terminer un projet important ou d’obtenir un gros client? Demandez une augmentation lorsque votre succès est bien présent à l’esprit de tous – et n’oubliez pas de prêter attention à l’ambiance au bureau. Si plusieurs employés viennent de se faire mettre à pied, ce n’est probablement pas le meilleur moment pour demander plus d’argent.  

Faites vos devoirs

Consultez des sites comme Payscale.com ou Glassdoor.com pour évaluer ce que d’autres personnes reçoivent pour un emploi comme le vôtre. Ensuite, comparez votre salaire à celui de collègues occupant des postes similaires. Utilisez ces renseignements comme base pour votre demande. Si vous avez fait une recherche sur la norme dans votre industrie, vous aurez l’assurance que la hausse que vous demandez est conforme à votre expérience et vos compétences professionnelles.

Exercez-vous

Faites une répétition de la conversation avec un ami ou un mentor. Votre demande sera plus solide si vous pouvez aussi rappeler à votre patron les raisons pour lesquelles vous méritez une hausse de salaire; répétez cette partie aussi. Le fait de vous exercer à ce que vous voulez dire vous aidera à mieux gérer la pression et à aller de l’avant comme prévu le moment venu.

Adaptez-vous à votre patron

Chacun a une relation différente avec son gestionnaire. Si votre patron et vous discutez souvent ensemble, il sera peut-être facile de demander une augmentation sans nécessairement planifier une rencontre. Si vous entretenez des relations plus conventionnelles avec votre supérieur, il est peut-être préférable de lui envoyer une invitation Google Agenda avant d’entamer la conversation.

Préparez-vous à négocier

Quel que soit votre degré de préparation, il est possible que votre demande soit refusée. Si votre patron vous dit non, demandez-lui pourquoi. Vous apprendrez peut-être qu’il y a quelque chose que vous pouvez modifier dans votre travail pour augmenter vos chances d’obtenir une augmentation plus tard, ou vous pourriez être en mesure de négocier une solution de rechange, comme une prime de rendement. Parfois, c’est juste une question de budget. Heureusement, votre demande contribuera à la planification de votre patron pour le prochain trimestre ou exercice. Si votre employeur ne peut tout simplement pas offrir plus d’argent, tentez de négocier pour avoir plus de jours de vacances payés.

Élaborez un plan

On n’obtient pas toujours ce qu’on veut, mais ça ne veut pas dire qu’on doive simplement laisser tomber. Demandez à votre patron ce que vous pouvez faire pour atteindre votre objectif. Quelles nouvelles compétences devriez-vous acquérir ? Votre employeur peut peut-être même financer un cours pour vous permettre d’acquérir ces compétences ? Discutez des jalons qu’il s’attend à ce que vous atteigniez avant que vous puissiez gagner le salaire que vous demandez. Si vous impliquez votre patron dans votre stratégie de carrière, il sera plus investi dans votre succès.

Allez de l’avant

Il arrive parfois que notre emploi actuel ne puisse simplement pas nous offrir ce que l’on veut. Ça ne veut pas dire que nous avons mal calculé ce que nous devrions gagner.  Si vous êtes prêt à passer à autre chose, demandez un salaire plus élevé à un nouvel employeur potentiel. Décrocher un poste mieux payé ailleurs est une autre façon d’obtenir une hausse de salaire. Mais avant de passer à l’action, n’oubliez pas que chaque emploi vient avec des avantages et des inconvénients. N’oubliez pas de peser tous les pour et les contre lorsque vous comparez un nouveau poste à votre poste actuel. Et n’oubliez pas qu’un salaire plus élevé est uniquement une des façons de mesurer la valeur d’un emploi.

En fin de compte, vous méritez d’être payé pour ce que vous valez. Ça peut être facile de tomber dans la routine et de vous dire que vous n’êtes pas si mal, mais vous ne devez pas vous résigner. Plus vous occupez longtemps un poste, plus votre travail devient précieux. Et ça devrait se refléter sur votre chèque de paie.