ARGENT FACILE DEMANDEZ À UN EXPERT

Gérer votre argent dans un contexte d’incertitude

La plupart d’entre nous seront touchés financièrement par la COVID-19. Les défis et les incertitudes créés par la pandémie signifient qu’il est encore plus difficile de prendre les bonnes décisions financières, une tâche compliquée même lorsque tout va bien.

Nous sommes là pour vous aider avec des recommandations d’experts sur ce que vous devez faire avec votre argent dès aujourd’hui et comment organiser vos finances pour traverser la tempête.

Investissements

Au cours des deux dernières semaines, les marchés boursiers ont dégringolé, mettant fin à un marché haussier historique. Le 23 mars, le TSX (Canada) et le S&P 500 (États-Unis) étaient en baisse de 37 % et 34 % respectivement par rapport à leurs sommets d’il y a environ un mois. 

Peut-être avez-vous vu votre portefeuille diminuer en conséquence et vous vous demandez s’il est temps de battre en retraite. Bien que ces préoccupations concernant vos investissements soient normales, nous vous conseillons de rester calme et de garder le cap.

Garder le cap

Nous vous recommandons de laisser votre argent dans vos comptes de placement si vous pouvez vous le permettre. Lorsque vous manquez de liquidités, vous pouvez toujours accéder à votre argent au besoin en utilisant la fonction de retrait pour le jour suivant de Mylo, mais dans la mesure du possible, nous vous suggérons plutôt d’utiliser des fonds d’urgence et de réduire les dépenses inutiles avant de puiser dans vos placements.

L’histoire nous a montré qu’au fil du temps, les marchés boursiers arrivent à se redresser et croître à nouveau. Retirer votre argent maintenant bloque toute perte à court terme mais vous empêche de bénéficier de profits futurs lorsque le marché sera rétabli.

Si vous avez des objectifs à court terme avec Mylo, comme partir en voyage, votre argent est probablement investi dans un portefeuille de placement conservateur, ce qui signifie que votre exposition aux marchés boursiers est très faible et que vous êtes beaucoup moins susceptible d’être affecté de façon significative par la volatilité du marché.

Si vous avez des objectifs à long terme, comme épargner pour la retraite ou pour les études collégiales d’un jeune enfant, vous avez alors le temps de surmonter les fluctuations à court terme du marché.

Toutefois, si vous pensez que votre portefeuille actuel ne reflète pas exactement votre tolérance au risque ou votre situation financière actuelle, nous sommes toujours là pour vous. Votre gestionnaire de portefeuille attitré sera ravi de l’examiner avec vous ou de répondre à vos questions.

Vous pouvez également consulter notre article précédent sur ce sujet ici.

La voie à suivre

Nous vous recommandons de continuer à épargner régulièrement et à investir en vue d’atteindre vos objectifs financiers si vous le pouvez. 

En contribuant à vos objectifs d’épargne chaque semaine, vous profitez d’un concept important appelé achats périodiques par sommes fixes. En fait, acheter pour votre portefeuille de manière progressive et constante minimise les effets de la volatilité du marché.  

Les portefeuilles Mylo sont équilibrés chaque semaine. Nous avons tendance à acheter moins d’actions lorsque le marché est en plein essor et à en acheter plus lorsque le marché est en déclin, ce qui signifie que votre portefeuille profite des conditions du marché à différents moments.

N’oubliez pas que vous pouvez toujours modifier les règles de financement de vos objectifs dans l’appli Mylo en fonction de vos besoins de liquidités et de vos habitudes de dépenses. Comme la plupart d’entre nous s’auto-isoleront pendant un certain temps, nous pourrions voir nos cotisations diminuer. Nous vous suggérons d’organiser ou d’augmenter vos dépôts périodiques pour demeurer sur la bonne voie avec vos objectifs. Bien entendu, vous pouvez également réduire vos cotisations si votre situation financière l’oblige. 

Modifier votre objectif?

C’est toujours une bonne chose d’investir dans vos futurs objectifs financiers, mais il se peut que d’épargner pour des vacances ou une nouvelle voiture devienne soudainement moins prioritaire.

Peu importe les changements que vous apportez à vos objectifs financiers, nous pensons que tout le monde devrait avoir un fonds d’urgence pour aider à traverser toute situation financière imprévue sans s’endetter. Si vous n’en possédez pas, assurez-vous qu’un objectif de fonds d’urgence se trouve en haut de votre liste.

Si vous avez un fonds d’urgence, que ce soit dans un compte Mylo ou ailleurs, n’hésitez pas à vous en servir si vous faites face à un manque de liquidités. Il est là pour vous aider à traverser des périodes comme celle que nous vivons.

Économiser de l’argent en période de ralentissement économique

Avec un grand nombre de personnes confrontées à une perte de revenu en raison de fermetures d’entreprises, d’heures réduites, de maladie et de quarantaine, en plus de la récession imminente, chaque dollar compte et il peut être encore plus difficile de mettre de l’argent de côté. Voici ce que vous pouvez faire pour vous assurer que vous avancez toujours vers vos objectifs d’épargne.

  • Priorisez votre fonds d’urgence.

C’est vrai, nous nous répétons, mais seulement parce que c’est sans doute le point le plus important de cet article. Les experts recommandent d’avoir un fonds d’urgence pouvant couvrir 3 à 6 mois de dépenses. Ce n’est pas grave si vous n’en avez pas déjà un, ou si vous ne pouvez pas économiser autant d’argent tout de suite. L’important c’est de mettre de côté ce que vous pouvez, dès que vous le pouvez.

Conservez vos économies d’urgence dans un compte distinct de celui que vous utilisez pour les transactions quotidiennes. En mettant votre épargne dans un compte Mylo, vous pouvez facilement y faire des ajouts automatiquement et accéder à votre argent au besoin avec des retraits disponibles le jour suivant.

  • Faites un budget. 

Il est temps de prioriser vos dépenses et votre épargne, et de réduire les dépenses inutiles. Même si vous avez déjà établi un budget, envisagez de créer un budget d’urgence qui élimine encore plus d’éléments non essentiels. Consultez notre guide sur comment créer le vôtre en trois étapes faciles. Vous pouvez également utiliser une appli comme YNAB.

N’oubliez pas d’inclure l’épargne à votre budget. Après avoir calculé vos dépenses, voyez combien vous avez les moyens de mettre de côté chaque mois, puis automatisez le processus. En réglant une seule fois les paramètres de dépôts périodiques, vous aurez un moyen simple et sans stress de vous assurer que vous économisez régulièrement.

  • Suivez vos dépenses.

Dire à votre argent où aller est une chose. Regarder où elle va réellement en est une autre. Bien qu’il soit possible que vous dépensiez moins d’argent pendant votre auto-isolement, il est également facile de trop dépenser pour des choses comme les achats en ligne, les abonnements numériques et les livraisons de repas à domicile. Gérer vos dépenses vous permettra de respecter votre budget et d’identifier facilement où et quand vous devez diminuer si vous déviez de votre voie. 

Si l’idée d’écrire chaque dollar dépensé vous semble fastidieuse, téléchargez une appli comme Mint ou Wally pour le faire de façon automatique.

  • Identifiez toutes les opportunités d’économiser.

Prenez le temps d’analyser toutes vos dépenses. Y a-t-il des abonnements que vous n’utilisez pas actuellement? Dépensez-vous trop d’argent pour des services comme votre téléphone portable? Pouvez-vous appeler votre banque pour négocier vos frais bancaires? Vous pourriez être surpris de constater tout l’argent qu’il est possible d’économiser. 

  • Renégociez ou renouvelez votre hypothèque.

Les principales institutions financières canadiennes ont baissé leurs taux préférentiels de 1 % au cours des deux dernières semaines, à la suite de la baisse des taux de la Banque du Canada. Nous vous recommandons de parler à votre courtier hypothécaire pour voir ce que ces nouveaux taux signifient pour vous et si vous êtes en mesure d’en tirer profit. Gardez en tête que si vous résiliez votre contrat hypothécaire existant, vous devrez peut-être payer une pénalité, mais en fonction de votre nouveau taux amélioré, cela pourrait valoir la peine.

  • Demandez tous les avantages ou aides financières pour lesquels vous êtes admissible.

Le gouvernement canadien a mis en place un important programme d’aide pour soutenir les Canadiens touchés par la pandémie. Trouvez l’aide à laquelle vous êtes admissible et faites votre demande dès que possible. Ne vous découragez pas si le traitement des demandes prend plus de temps que d’habitude. L’important est de vous assurer de prendre toutes les mesures nécessaires. 

De nouvelles informations sont publiées en permanence et l’équipe de Mylo fera de son mieux pour vous aider à bien vous en servir. Consultez notre article sur ce qui a été annoncé à ce jour.

Gestion des dettes

  • Restez à jour dans le paiement de vos dettes, si vous le pouvez.

Si votre situation financière le permet, nous vous recommandons de continuer à payer vos dettes afin que votre cote de crédit n’en soit pas affectée et qu’aucun intérêt supplémentaire ne s’ajoute.

Si vous utilisez une carte de crédit, essayez de la rembourser complètement chaque mois si vous en avez les moyens. Et surveillez vos transactions : plus d’achats en ligne pendant l’auto-isolement pourraient signifier que votre solde de carte de crédit est plus élevé qu’il ne l’est habituellement.

  • Si vous ne pouvez pas respecter vos échéances de paiement, vérifiez l’aide disponible et contactez vos créanciers.

Des liquidités limitées signifient que de nombreux Canadiens auront peut-être du mal à suivre la cadence des paiements sur leur prêt hypothécaire, leur carte de crédit ou leur prêt étudiant pendant cette crise. 

Heureusement, il y a du soutien disponible.  

Les six grandes banques canadiennes ont annoncé qu’elles offriraient des modalités de paiement flexibles. Communiquez dès que possible avec votre institution financière afin de savoir si vous avez droit à des paiements différés sur votre prêt hypothécaire ou votre carte de crédit. Sachez que vous êtes toujours tenus de payer des intérêts sur vos paiements différés, alors vous pourriez payer plus d’intérêts en fin de compte.

Pour les étudiants, le gouvernement canadien a suspendu le remboursement des prêts canadiens d’études et des prêts canadiens aux apprentis pendant six mois jusqu’au 30 septembre 2020. Quelques gouvernements provinciaux dont font partie le Québec et l’Alberta ont également annoncé des mesures similaires. 

Restez à l’affût pour connaître les mesures additionnelles. Comme nous l’avons mentionné, nous ferons de notre mieux pour vous tenir au courant.

  • Ne contractez pas plus de dettes, sauf si vous en avez vraiment besoin.

Nous comprenons bien que ce ne sera pas possible pour tout le monde, nous vous conseillons toutefois de diminuer vos dépenses et d’aller chercher tout le soutien disponible avant de vous endetter encore plus. Ne vous endettez surtout pas pour couvrir les coûts d’achats inutiles de grandes quantités.

Nous ressentirons sans doute les conséquences de la COVID-19 sur nos finances pendant un certain temps. Une bonne santé financière et de bonnes habitudes sont plus importantes que jamais.

Mylo Conseiller

Nous avons tous une situation financière unique, et il n’existe pas de solution toute faite pour trouver des moyens de surmonter les défis financiers qui nous attendent. Nous avons récemment déployé un nouveau service, Mylo Conseiller, et nous nous efforçons d’étendre notre capacité à l’offrir à tous nos utilisateurs.

Mylo Conseiller vous donne accès à un clavardage en direct avec un conseiller financier expert qui peut répondre à toutes les questions que vous pourriez avoir sur vos finances personnelles et vous aide à faire les meilleurs choix financiers possibles. Inscrivez-vous sur la liste d’attente dès aujourd’hui.